Les propriétaires de scooters font parfois face à des problèmes de pannes qui immobilisent leur véhicule. Cela peut être contraignant car le scooter est parfois le mode de transport principal de ces personnes. Identifier l’origine de la panne et la réparer peut prendre du temps et demande parfois beaucoup de connaissances. Pourtant, certaines pannes sont récurrentes sur les scooters et il est facile de les éviter. C’est pourquoi, nous vous proposons une liste de points à vérifier sur votre scooter quand celui-ci ne démarre plus.

 

Un problème électrique ?

 

Le problème de votre scooter peut être d’origine électrique. En effet, les pièces électroniques peuvent facilement tomber en panne et dans ce cas le scooter est généralement immobilisé. Quelques vérifications sont nécessaires :

 

• Vérifier l’état de la bougie :

Schéma d'une bougie

 

La bougie permet à votre moteur de démarrer. Grâce à l’étincelle qu’elles produisent, les bougies vont enclencher le bon fonctionnement de votre moteur.
Il est conseillé de remplacer sa bougie tous les 10 000km, cependant, nous vous conseillons de vous référer aux données des constructeurs car cela peut varier d’un scooter à l’autre.

En dehors de cette période, votre bougie a pu se détériorer. Vérifier l’état visuel de la bougie, si elle est noire, fondue ou encrassé, il faut la remplacer.
Si l’état extérieur et plus particulièrement la partie inférieure (l’électrode) de la bougie, semble être bon, le problème ne provient pas de là.

 

• Vérifier l’état de la batterie :

 

Votre batterie peut avoir des dysfonctionnements suite à une longue immobilisation de votre véhicule ou des changements de températures comme le froid de l’hiver.
Pour tester son bon fonctionnement, commencez par mettre le contact et vérifier si vos feux s’allument correctement.
S’ils ne s’allument pas, votre batterie doit être usée, vous pouvez essayer de la recharger. Si cela ne suffit pas, votre batterie est à changer.

 

Un problème mécanique ?

 

Vous avez réalisé les vérifications nécessaires sur la partie électrique de votre scooter mais il ne démarre toujours pas ? Le problème doit-être mécanique. Si c’est le cas, le contrôle des pièces demande de bonnes connaissances en mécaniques afin de démonter les pièces.
Si vous ne pensez pas pouvoir démonter et tester vos pièces vous-mêmes, nous vous conseillons de vous rendre chez un professionnel.
Sinon, vous pouvez effectuer quelques vérifications.

 

• Vérifier le bon arrivage de l'essence :

Schéma d'un carburateur

Tout d’abord, il faut savoir si votre essence parvient bien à arriver dans votre moteur via le carburateur. Si ce n’est pas le cas, les pièces qui font la liaison entre le carburateur et l’essence doivent être bouchées. Cela peut être le robinet d’essence ou la durite. Il faut alors les nettoyer pour enlever l’élément qui bouche votre pièce et empêche le bon écoulement de l’essence.

 

Si ces pièces ne sont pas bouchées et que l’essence circule normalement, nous vous conseillons de vérifier le bon état de votre carburateur. En effet, un carburateur encrassé peut être l’origine de nombreux problèmes mécaniques sur votre scooter. Il faut donc le nettoyer intégralement avec un produit spécial.

 

 

 

• Vérifier le bloc moteur :

 

On arrive dans la partie plus technique pour trouver le problème qui fait que votre scooter ne démarre pas.
En effet, si les conseils précédents n’ont pas fonctionné, nous vous conseillons de vérifier l’état des pièces de votre moteur et plus particulièrement, le vilebrequin et les clapets.
Tout d’abord, les clapets. S’ils sont cassés, les clapets ne vont plus pouvoir bloquer le mélange air / essence et celui-ci va pouvoir remonter dans le carburateur et noyer votre moteur. Si c’est le cas, il faut nettoyer votre bas moteur et remplacer vos clapets usés.

Si votre problème n’est pas encore réglé, il ne vous reste plus qu’à vérifier l’état de vos pièces en mouvement comme le vilebrequin et le piston. Regardez si elles font bien leurs mouvements. Sinon, cela peut être dû à des roulements usés ou à un problème mécanique qui demande de remplacer votre pièce.

 

 

Après avoir appliqué ces conseils et si votre scooter démarre, c’est super ! Vous pouvez repartir sur les routes. Sinon, cela peut être dû à un problème plus important. Nous vous conseillons donc de contacter un professionnel qui saura diagnostiquer et réparer la panne.

Quoi qu’il arrive, il est important d’entretenir son scooter régulièrement pour éviter les pannes et allonger la durée de vie de vos pièces.